FERME FRANCE PRESENTE SON ETIQUETTE DE NOTATION SOCIETALE

20 février 2019

Un étiquetage adapté aux attentes des consommateurs.

 

Pourquoi un nouvel étiquetage ?

 

D’après l’ONU, il existe environ 150 labels alimentaires « durables » dans le monde. Ceux-ci sont rarement issues de démarches collectives, sont construits sur un petit nombre d’enjeux, et rarement lisibles du consommateur.

 

L’association Ferme France est née d‘un triple besoin. D’une part, le besoin de répondre collectivement à l’ensemble des enjeux de société ; d’autre part, le besoin d’une information globale et simple du consommateur sur ses produits ; et enfin, le besoin des acteurs de l’alimentaire de valoriser leurs savoir-faire et leurs actions.

Le consommateur est aujourd’hui de plus en plus conscient que son alimentation est à la croisée de nombreux enjeux : sanitaires, sociaux, économiques, environnementaux. Dans son acte d’achat au-delà du critère prix, il a besoin de réassurance sur les modes de production de ses aliments, voire il souhaite s’impliquer personnellement dans l’amélioration des modes de production. C’est pourquoi nous avons imaginé un étiquetage sociétal, construit collectivement avec l’ensemble des adhérents et des parties prenantes de l’alimentaire. Cet étiquetage s’inscrit en complément des labels et étiquetages existants - tout en intégrant leurs actions dans la notation.

Nous nous adressons à un public qui souhaite une information globale où (i) toutes les étapes de la chaîne de valeur sont prises en compte (production, transformation, logistique, distribution, commercialisation), où (ii) tous les enjeux de société sont pris en compte (environnement ; traçabilité ; nutrition & santé humaine ; bien-être animal & conditions de travail ; équité & contribution à l’économie française ; intérêt général) et ce (iii) sur tous les produits (bruts & élaborés ; animaux & végétaux ; liquides & solides ; français & importés) de sa consommation courante.

Sur la base d’une méthode collaborative, l’association Ferme France a développé un référentiel de notation inédit visant à évaluer la qualité sociétale des produits issus de la production agricole, ainsi qu’un étiquetage associé. La démarche de notation sociétale vise à accompagner les acteurs des produits dans un progrès continu tout en informant mieux le consommateur.

Un étiquetage symbolique et lisible

Comment a été réalisée l’étiquette ?

L’étiquette de notation sociétale est l’aboutissement d’un travail collectif entre tous les acteurs engagés dans la démarche. Elle est la traduction de la mise en place d’un nouveau référentiel commun à tous les acteurs. 

Nous l’avons imaginée ronde. Ronde comme le cycle de vie du produit, parce que nous devons tous être acteur de la démarche, quelle que soit notre place dans la chaine de valeur des produits, du producteur au consommateur, en passant par les transformateurs, logisticiens, restaurateurs et commerçants. Ronde comme la Terre, parce que parmi les enjeux sociétaux il y a les enjeux environnementaux, qui conditionnent notre Vie. Enfin, ronde comme le cercle, symbole de l’unité et de la cohésion entre tous les acteurs de la démarche, engagés en faveur du Bien Commun.

Nous l’avons souhaitée détaillée, à l’image de notre référentiel. De cette façon, le consommateur dispose d’informations claires et précises sur le produit. L’étiquette sociétale est une démarche continue. L’étiquette que nous présentons en février 2019 est une étape majeure d’un travail de réflexion collective initié entre tous les acteurs engagés dans la démarche. 120 contributeurs, près d’une centaine de réunions pour élaborer un référentiel de notation inédit composé de 6 enjeux, 36 objectifs, 185 catégories d’actions, et 4 niveaux de performance par catégorie (cf. infra). La note sociétale évaluera chaque produit sur 100 points.

Nous l’avons souhaitée volontaire et inclusive. La décision d’étiquetage du produit dépend de la décision de l’entreprise le mettant en marché. L’association fournit le référentiel de notation, l’entreprise décide – ou non – d’adhérer, puis décide – ou non - de noter effectivement son produit. L’étiquette est un outil de progrès continu, disponible pour tous.

Nous l’avons souhaitée factuelle et adaptable. L’étiquette de notation sociétale rendra compte des actions réelles qui ont conduit au produit alimentaire, sur tous les maillons de production, et sur tous les enjeux de société. Le référentiel de notation est co construit par tous les acteurs, s’adapte aux spécificités de chaque produit, et aux évolutions de la société. Ce référentiel est donc dynamique par nature.

Enfin, l’avons souhaitée modulable. En dissociant chaque enjeu, pour que chaque consommateur puisse y identifier l’information qui lui importe le plus. Le détail par enjeu sera disponible via des outils digitaux, et pour les produits dont l’emballage le permet, sur l’emballage.